Données pour la prise de décisions 

De quoi s’agit-il?

C’est un processus qui implique la collecte de données basées sur des objectifs mesurables ou des indicateurs clés de performance, l’analyse des modèles et des faits à partir de ces informations, et leur utilisation pour développer des stratégies et des activités qui profitent aux différents acteurs (système de santé, la municipalité, et hub).  Le but étant d’apprendre et de prendre des mesures correctives pour le programme.

Quels sont les bénéfices de cette approche?

  • Permet de prendre des décisions stratégiques basées sur des données et faits ;
  • Améliore l’apprentissage des acteurs de la mise en œuvre des programmes ;
  • Améliore le dialogue entre les acteurs.

 


Comment la mettre en œuvre? 

La mise en œuvre implique les étapes suivantes :

Étape 1 : Identifier l’aspect du programme qui doit être surveillée

Définir des objectifs et des besoins en information. Il faut se demander : « Quels sont nos objectifs stratégiques ? » et « Compte tenu de ces objectifs, que devons-nous savoir ? » Cette première étape cruciale permet de définir clairement les véritables besoins en information sur le programme et de préciser qui a besoin de savoir quoi, à quel moment et pourquoi.

Étape 2 : Collecter les données issues de la mise en œuvre du programme

Il s’agit de réunir les données appropriées, de les organiser, et de les visualiser. Ainsi, l’essentiel est de recueillir des données utiles et pertinentes pour répondre aux besoins en information cernés à l’étape précédente. Il faut : a) déterminer si les données nécessaires (par exemple les données HMIS, ou les données liées aux activités du projet) se trouvent déjà au niveau de la ville ou au sein de l’organisation b) établir la meilleure façon d’obtenir ces données.

Exemple : Collecte Active des Données

Si les données HMIS nécessaires ne sont pas disponibles, la collecte passive de données a échoué et une autre approche peut être nécessaire. La collecte active de données consiste à collecte les données du projet à l’échelon inférieur à partir d’un canevas de collecte de données, pour mettre à jour les données de l’HMIS. La collecte est faite en se servant des outils primaires de gestion de la planification familiale.

Lorsque la collecte active est bien mise en œuvre, elle permet de :

  • Mesurer les résultats des interventions du projet à temps en ayant les données de la PF surtout le nombre d’utilisatrice de PF par les tranches d’âges et par méthode
  • Améliorer la qualité des données de HMIS
  • Faire un audit des données du système sanitaire et corriger certaines données manquantes et / ou erronées issues du DHIS2
  • Disposer de données du projet et de HMIS complètes au niveau de toutes les interventions
  • Collecter les données standardisées et d’harmoniser les concepts dans les villes différentes
  • Prendre des décisions pour améliorer le programme
Étape 3 : Analyser les données pour tirer les conclusions

Il faut analyser les données et les mettre en contexte pour en extraire de l’information. Elle consiste à assurer que les données et les conclusions soient compréhensibles par tous les acteurs.

Étape 4 : Présentation de l’information

Cette étape consiste à communiquer l’information et la compréhension acquises à l’étape précédente. Ces informations peuvent être partagées lors des rencontres de coordination et de gestion de projet. Il faut s’employer principalement à communiquer l’information aux décideurs dans un format optimal, clair et utile tel que par les graphiques, les fiches techniques, les histoires relatives au changement le plus significatif, etc.

Étape 5 : Prise de décision factuelle

Cette étape consiste à transformer les données en savoir et à prendre des décisions pour améliorer le programme. Il faut utiliser les données probantes dont on dispose pour prendre les meilleures décisions possibles, et instaurer une culture où les mesures prises reposent sur des faits avérés.

 Indicateurs

  • Nombre des rencontres de coordination et de gestion de projet où les données sont partagées
  • Nombre de décisions prises en utilisant les données

Défis

Le défi majeur dans la mise en œuvre de cette approche est la mise en place d’un système rigoureux de collecte et d’analyse des données.


Estimation des coûts

Cette approche ne nécessite pas de mobilisation de coût spécifique, juste le temps de faire les activités et l’impression des matériels.


Durabilité

Pour rendre durable cette approche il faut que l’ensemble des acteurs soit sensibilisé sur l’intérêt de la mise en œuvre du programme. Aussi, cette approche doit être intégrée dans les arrêtés portant mise en place des Comités conjoint de pilotage et les autres cadres de coordination et de gestion des projets de ville.

Prendre une Évaluation et Obtenir un Certificat