Stratégie de coaching​

Quel est l’objectif du coaching ?

La stratégie de coaching de TCI permet de renforcer les capacités des individus et des institutions locales en vue d’assurer la durabilité du modèle de TCI en Afrique de l’Ouest francophone (AOF).  TCI se sert de l’outil RAISE pour le diagnostic et l’orientation du coaching de TCI, dans le but d’améliorer la gestion des programmes de planification familiale et de santé sexuelle et de la reproduction des adolescents et jeunes (SSRAJ) mis en œuvre par les municipalités et les entités du système de santé.  Par ailleurs, l’approche de reddition de compte (ou redevabilité) au niveau communautaire favorise la continuité de la demande de services de planification familiale et de SSRAJ de haute qualité par la communauté, entraînant ainsi une pression sur les communes et le système de santé en faveur du financement continu, adéquat et équitable des services de santé. Grâce au coaching axé sur les fonctionnaires et les responsables des communes, TCI renforce l’autonomie des villes en matière de planification, de gestion, de mise en œuvre et de suivi des interventions et des projets à haut impact de planification familiale et de SSRAJ, et des autres priorités de santé publique.

Quels sont les principaux bénéficiaires du coaching ?

TCI utilise sa stratégie de coaching pour s’assurer que toutes les parties prenantes s’emploient à soutenir les objectifs de la planification familiale et de la SSRAJ.  Par conséquent, TCI coache le personnel des points de prestation de services, les leaders d’opinion dans les communautés, ainsi que les autorités politiques et les fonctionnaires. De façon spécifique, TCI collabore avec les communes et les acteurs du système de santé afin d’identifier d’éventuels maîtres-coaches susceptibles de fournir un coaching à d’autres échelons.

1. Personnel des communes et maires

À ce niveau, le coaching vise une meilleure appropriation du modèle de TCI, une meilleure gestion des programmes de planification familiale et des compétences de collaboration et de partenariat, ainsi qu’une mobilisation adéquate des ressources pour les programmes de planification familiale et de SSRAJ fondés sur des preuves.

Par conséquent, les Responsables des Programmes Pays/Villes de TCI maintiennent un contact quotidien ou périodique avec les autorités élues, les maires et les responsables techniques chargés du suivi et de la mise en œuvre de la sous-subvention de TCI dans la ville.

2. Membres des équipes de santé décentralisées

Il existe deux principaux groupes d’intérêt au sein de la municipalité et des équipes de santé :

Coordonnateurs des programmes de PF/SSRAJ

Pour cette catégorie de personnel, le coaching vise à s’assurer que les capacités de mise à l’échelle des approches à haut impact existent au sein du système. Par conséquent, les Responsables des Programmes Pays/Villes de TCI fournissent des services de coaching quotidien ou périodique aux responsables des programmes de santé dans la région et le district, aux responsables des points de prestation de service, aux gestionnaires de données dans les districts et les points de prestation de service, et au personnel d’appoint en poste dans les points de prestation de service.  Dans le cadre du coaching, la relation avec les membres de l’équipe municipale débute généralement par la Formation des élus locaux et agents de la Commune sur l’organisation administrative du Système de santé. Ensuite, les services de coaching sont axés sur : La coordination et la planification au niveau régional, la communication interpersonnelle, la prestation de services à haut impact, la création de la demande et les activités de plaidoyer, les services de santé adaptés aux adolescents et aux jeunes (SSAAJ) et la mobilisation des jeunes, la qualité des soins, la gestion et l’utilisation des données.

Agents de santé et acteurs de la PF/SSRAJ de premier plan

Prestataire de services de santé

Pour cette catégorie de personnel, le coaching permet de s’assurer que les prestataires de services sont en mesure de mettre en œuvre des approches de prestation de services à haut impact, notamment sur les sites très fréquentés.

Les acteurs les plus performants sont identifiés parmi les équipes de santé décentralisées coachées par TCI.  Ces acteurs performants coachés par TCI deviennent à leur tour des coaches qui offrent des formations graduelles ou en cascade, et fournissent aux agents des points de services un coaching sur les interventions prouvées de prestation de services, notamment la qualité des interventions de santé, la SSAAJ, la collecte et l’utilisation des données.

Ces séances de coaching peuvent être planifiées ou sollicitées par un prestataire ou un point de prestation de services. En général, au début de l’engagement, elles sont planifiées en tenant compte du programme et du plan de travail de la ville, ou sur la base des résultats d’analyse de RAISE ou des données issues des points de prestation de services mises à disposition par l’équipe de santé.

Responsables de S&E des districts

Les gestionnaires de données au niveau national qui ont accès aux données HMIS de toutes les villes reçoivent une formation sur le modèle de TCI et son approche “business unusual”, ainsi que sur l’utilisation des données pour la prise de décisions. Ces gestionnaires de données coachés par TCI collaborent étroitement avec le responsable du point de prestation de service en poste afin de veiller à la qualité des données et au partage effectif de celles-ci.  Par ailleurs, ils collaborent étroitement avec les agents des points de prestation de services pour veiller à la bonne utilisation des outils de reporting et à la saisie des données correctes dans le système HMIS.

3. Bénéficiaires au sein de la communauté

Agents de santé communautaires

Pour cette catégorie de personnel, le coaching permet de s’assurer que la demande de services émanant de la communauté est satisfaite et/ou orientée vers des points de prestation de services.  Les superviseurs des agents de santé communautaires (ASCs) sont formés pour devenir des coaches et coacher les ASCs sur des approches de création de la demande fondées sur des preuves, afin de déconstruire les mythes et idées fausses autour des méthodes contraceptives répandus dans la communauté lors des visites à domicile.

Chefs religieux

Compte tenu du rôle important que jouent les chefs religieux en Afrique de l’Ouest francophone (AOF), TCI a également mis en place un vivier de coaches religieux chargés d’aider les chefs religieux au sein des villes soutenues par TCI à mettre en œuvre des activités relatives à l’éducation des hommes et des femmes sur les enjeux de l’autonomisation des femmes, du dialogue entre parents et enfants autour de la SSRAJ, et la sexualité précoce.

Quelles sont les étapes du coaching ?

TCI utilise une approche de coaching à 9 étapes et bon nombre d’outils pour ses services de coaching, afin de s’assurer que le coaching apporté répond aux besoins du demandeur et à l’objectif ultime qui consiste à institutionnaliser les capacités de mise à l’échelle des approches prouvées.  L’AOF a adapté ce processus à 9 étapes et élaboré un guide de coaching dont peuvent se servir les coaches pour fournir une assistance technique.

Les coaches élaborent des plans d’activités avec leurs coachés et TCI s’occupe du suivi au moins tous les trimestres. Les outils de travail infographiques associés à chaque approche prouvée servent à évaluer le degré de conformité aux principales composantes de l’approche. Cette supervision du coaching s’inscrit dans le cadre de la visite de supervision trimestrielle du programme de TCI pour les villes. Les visites permettent d’analyser les progrès réalisés, d’évaluer les données, et de discuter des défis afin de mesurer l’efficacité et la qualité des séances de coaching à différents niveaux.


 Comment le coaching est-il mesuré ?

Les cibles et indicateurs de mesure de performance du coaching fourni par TCI sont présentés ci-après :

[1] Point de prestation de services

Prendre une Évaluation et Obtenir un Certificat