Activités communautaires

Activités avec les religieux

Définition

Il s’agit d’un ensemble d’activités de promotion de la Planification Familiale au sein du couple basé sur la diffusion d’un argumentaire religieux, se référant aux sources reconnues en la matière.


Conduite des activités

Les hommes suivant un prêche du vendredi portant sur la PF.

Les activités avec les religieux démarrent par un recensement des religieux et des lieux de culte de l’aire géographique afin de disposer d’un répertoire assez exhaustif. L’intervention avec les religieux s’articule autour d’activités que sont (i) les sessions d’orientation sur le contenu de l’argumentaire religieux, (ii) les causeries religieuses, (iii) les prêches, (iv) les émissions religieuses, (v) les visites de plaidoyer auprès des religieux et (vi) les conférences religieuses.

Sessions d’orientation des religieux
  • L’organisation de sessions d’orientation vise à renforcer les capacités des religieux à l’utilisation de l’argumentaire religieux et sur la Planification Familiale
  • Le contenu des sessions aborde aussi la problématique de la mortalité maternelle et infanto juvénile et l’importance de l’implication des hommes et des religieux
Visites aux guides religieux

Elles consistent à rendre visite aux guides religieux pour échanger avec eux sur les bienfaits de la PF l’argumentaire religieux et pour solliciter leur appui à la mise en œuvre des activités. La démarche consiste à :

  • mettre en place un comité restreint pour porter le plaidoyer et identifier un porte-parole
  • identifier les guides religieux à visiter et rencontrer les chambellans (personnes de confiance) pour un rendez-vous avec le guide religieux
  • préparer les supports et les messages à délivrer
  • rencontrer le guide religieux pour faire passer le message de la PF
  • remettre les documents aux guides religieux (dépliants PF, argumentaires)
  • remercier le guide religieux
  • recueillir l’avis et les recommandations du guide religieux
La causerie religieuse

La causerie religieuse PF est basée sur des échanges d’informations entre un religieux, un prestataire et un groupe restreint (15 à 20 personnes) sur PF et religion. L’objectif est d’aider les couples à espacer les naissances d’au moins deux ans et à adopter une parenté responsable. Pour une réussite de la causerie, il faut que les relais religieux et les autres responsables de l’activité veillent aux étapes ci-dessous :

  • bien accueillir les participants, les installer d’une manière à faciliter les échanges (en demi-cercle par exemple), le religieux se présente et annonce aux participants qu’il est assisté par un prestataire de santé de la localité qui pourra répondre aux questions de santé. Il fait un petit exposé et ouvre les discussions
  • à la fin de la causerie vérifier si les objectifs sont atteints, remplir le support de suivi des activités de causerie, transmettre le rapport d’activités
Conférences religieuses
  • Des conférences religieuses sont organisées dans les quartiers sur différents thèmes de société. Les organisateurs identifient un conférencier dans le quartier ou dans le pays, lui propose le thème, la date, le lieu et lui remet l’argumentaire religieux PF pour la préparation de l’activité
  • Le jour de l’activité, les autorités sanitaires et municipales introduisent la conférence en posant le problème de la mortalité des femmes et des enfants et expliquent la PF comme une stratégie efficace de réduction de cette mortalité. Le religieux développe le thème sur la base du contenu de l’argumentaire. Il termine en lançant un appel aux participants pour une parenté responsable et pour la protection de la santé des femmes, des enfants et de la communauté tout entière
  • La parole est ensuite donnée aux participants pour apporter des contributions ou pour poser des questions d’éclairages. Le conférencier répond aux questions et remet la parole aux organisateurs pour la clôture. Des dépliants sur PF et religion sont distribués aux participants. La conférence est souvent filmée et diffusée à la radio communautaire ou à la télé ou sur Internet
Le prêche

Le prêche est un sermon, ou un discours fait par un Imam ou un Prêtre devant une assemblée de personnes pour l’instruction des fidèles. Dans la religion musulmane, l’Imam de la mosquée doit faire un prêche juste avant la prière du vendredi sur un thème de société.

Les religieux saisissent cette opportunité pour partager l’argumentaire religieux PF et appeler les fidèles, surtout les hommes, à une parenté responsable.

Dans le cadre de la préparation du prêche, il est remis au religieux le document du guide du prêche sur la Santé de la reproduction/PF et de l’argumentaire religieux PF.

Les responsables sanitaires de l’aire géographique désignent un superviseur qui participera au prêche.


Estimation des coûts

Les éléments à prendre en compte pour estimer les coûts pour la mise en œuvre des activités suivantes sont :

  • la session d’orientation des religieux : location de salle, pause-café, transport des participants, facilitations, matériel didactique, achat de carte téléphonique pour la coordination
  • la causerie Religieuse : Collation, location de chaises, frais de transport du relais religieux et du prestataire et frais de mobilisation
  • la conférence Religieuse : Location de chaises et de bâche, location de sonorisation, prise en charge du conférencier et des acteurs de la presse
  • le transport des religieux pour la participation aux différentes activitées programmées

Suivi

Activités de suivi :

Les activités avec les religieux seront suivies par le responsable de la communication en santé de l’aire géographique et les responsables des affaires sanitaires et religieuses de la municipalité. Il s’agit de la supervision des prêches, des causeries, des conférences.

Indicateurs de suivi :

  • nombre d’activités réalisées
  • % d’hommes exposés aux messages PF
  • % de femmes exposées aux messages PF
  • % d’hommes qui adhèrent à la PF

Evidences

Les résultats de l’évaluation à mi-parcours du projet ISSU ont montré que les hommes qui ont entendu un leader religieux parler en faveur de la PF ont plus tendance à approuver la PF.

Défis

  • Insuffisance de religieux capables de mener les interventions du paquet d’activités. Pour pallier cette situation la stratégie préconisée est de réaliser le mapping des associations de religieux déjà engagées et qui possèdent une bonne expérience sur les questions de PF et de population et les former si nécessaire pour appuyer la mise en œuvre du paquet d’intervention.
  • Le financement du plaidoyer religieux est également un défi. L’intégration du paquet d’interventions avec les religieux dans le plan de travail de la structure sanitaire est une solution.

Durabilité

L’institutionnalisation de l’approche se fera à travers l’intégration de la cible des religieux dans les statistiques de la Santé Reproductive/PF. Les données provenant des activités avec les religieux doivent être intégrées dans la maquette du système d’information sanitaire, le «District Health Information Software» (DHIS2). Cela permettra aux structures sanitaires de prendre en compte les activités auprès des religieux dans le plan de travail.

Une femme suivant les explications fournies par le
relais communautaire lors d’une visite à domicile.

Visite à Domicile

Définition

Une visite à domicile (VAD) est une forme de communication interpersonnelle par laquelle un acteur communautaire se rend dans les maisons pour sensibiliser les personnes sur l’importance de la Planification Familiale.
Ces visites offrent un cadre d’échange interactif avec la Femme en Age de Reproduction (FAR) à travers un entretien individuel. La VAD constitue une opportunité pour échanger aussi avec les hommes, les belles mères, les adolescents/jeunes, les leaders communautaires, les religieux et toute autre personne trouvée à domicile. Elles visent essentiellement à :

  • donner des informations appropriées sur la PF et la santé de la reproduction de façon générale
  • corriger les rumeurs sur la PF
  • détecter les Besoins Non Satisfaits (BNS)
  • référer vers les structures de santé les personnes désirant adopter une méthode contraceptive moderne
  • assurer le maintien des femmes dans le programme PF par un suivi à domicile.

Conduite des activités

La VAD/PF est mise en œuvre par l’acteur communautaire selon la démarche suivante :

  • établir le répertoire des FAR habitant dans sa zone de responsabilité (quartiers relevant du relais) et préciser leur adresse exacte
  • se rendre dans les familles en respectant les mœurs et les coutumes du milieu ; en cas de besoin, fixer un autre jour plus opportun pour l’entretien
  • établir un climat de confiance avec les membres de la famille (mari, belle-mère…)
  • rassurer la FAR du caractère confidentiel de l’entretien
  • évaluer les perceptions et les connaissances de la cible de la VAD sur la PF
  • identifier et corriger les fausses rumeurs liées à la PF
  • identifier les besoins non satisfaits
  • informer sur les différentes méthodes contraceptives
  • référer éventuellement les FAR vers les points d’offre de services PF
  • remplir la fiche de séance VAD
  • rassurer la femme pour minimiser les risques d’abandon de la PF

Estimation des coûts

Les éléments suivants doivent être pris en compte :

  • les sessions de formations (relais, superviseurs, etc.)
  • la reproduction des outils et supports pour la visite (fiche de séance de VAD, boîte à images, livret stop rumeur, présentoir des méthodes PF, fiche de référence et contre-référence, fiche de synthèse pour le superviseur, dépliant sur la PF)
  • le remboursement des frais de transport du relais
  • les supervisions
  • es réunions de restitution communautaire.

Suivi

Activités de suivi :

Pour renforcer la qualité des activités de VAD/PF, il est nécessaire d’assurer une supervision régulière. Les superviseurs sont choisis parmi les acteurs communautaires sur la base du profil suivant :

  • avoir au minimum un niveau d’étude secondaire
  • avoir une expérience dans l’exécution des activités communautaires d’au moins 1 an
  • être reconnu pour son engagement aux activités communautaires
  • être reconnu pour avoir des prédispositions en communication
  • maitriser les techniques de VAD
  • avoir reçu une formation sur la promotion de la PF
  • être disposé à travailler sur le terrain à chaque fois que de besoin

Outre les activités de supervision, des réunions de partage et de suivi des recommandations seront organisées tous les trimestres.

Indicateurs de suivi :

  • nombre d’activités de VAD/PF réalisées
  • nombre de FAR exposées à des messages sur la PF
  • nombre de FAR référées vers les structures de santé
  • nombre d’adolescents/es, d’hommes, de belles mères, leaders religieux et communautaires exposés à des messages PF

Evidences

Les activités des visites à domicile réalisées par les relais communautaires formés, équipés en supports de communication et supervisés régulièrement ont permis d’exposer un nombre considérable de FAR mais également des hommes à des messages sur le PF. Les résultats de ces activités de VAD sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Défis

La motivation financière des acteurs communautaires est un défi, mais l’accès gratuit du relais et de sa famille aux services de santé peut alléger ce problème. Il est important d’impliquer les collectivités locales dans la gestion des activités des acteurs communautaires. Dans ce cadre, les collectivités locales pourraient appuyer la mise en place de caisses de solidarité pour appuyer la motivation des relais communautaires.


Durabilité

Les responsables des structures sanitaires devraient explorer la possibilité de former des relais communautaires polyvalents capables de dérouler un paquet intégré de promotion de la santé. Cette stratégie permet de maintenir un flux minimum de communication autour d’un programme donné en cas d’arrêt de financement.

Visite aux Lieux de Travail

Définition

Entretien individuel entre un relais communautaire et une vendeuse au marché hebdomadaire.

La Visite aux Lieux de Travail (VALT) est une adaptation de la Visite à Domicile. Elle consiste à se rendre dans les endroits où des individus (homme, femmes en âge de reproduction, adolescent-jeunes) travaillent, pour les informer et les sensibiliser sur la PF. Les lieux de travail peuvent être les marchés, les gares routières, les quais de pêche, les restaurants, les salons de couture et de coiffure, les usines, etc.


Conduite de l’approche

La VALT nécessite l’implication de plusieurs acteurs :

  • les relais communautaires qui effectuent les entretiens individuels
  • les municipalités et les responsables sanitaires assurent l’assistance technique, matérielle et financière et le suivi de la mise en œuvre
  • l’infirmier Chef de Poste (ICP) doit participer avec les relais à l’identification des lieux de travail, assurer la formation, la supervision et la transmission des données
  • les superviseurs communautaires appuient les responsables de la structure sanitaire dans la supervision de la VALT, la compilation et la vérification de la fiabilité des données
  • les responsables des lieux à visiter pour faciliter le déroulement des activités

La VALT est mise en œuvre par le relais communautaire qui doit :

  • établir le répertoire des lieux de travail (en précisant leur adresse exacte) de sa zone d’intervention et le communiquer au responsable de la structure sanitaire
  • rencontrer les responsables des lieux de travail pour discuter de l’activité
  • convenir des modalités (date, heure, nombre de participants)
  • préparer le thème et les supports à développer
  • se rendre sur les lieux de travail en respectant les mœurs et les coutumes
  • tenir un entretien individuel avec le ou les participants qui le souhaitent
  • référer les personnes qui souhaitent utiliser une méthode de contraception vers les points de prestations de services (PPS) les plus proches (fixes ou mobiles)
  • remplir et signer l’outil de séance et le déposer auprès de son superviseur

Estimation des coûts

Les éléments suivants doivent être pris en compte :

  • les sessions de formations (relais, superviseurs, etc.)
  • la reproduction des outils et supports pour la visite (fiche de séance de VAD, boîte à images, livret stop rumeur, présentoir des méthodes PF, fiche de référence et contre-référence, fiche de synthèse pour le superviseur, dépliant sur la PF)
  • le remboursement des frais de transport du relais
  • les supervisions
  • es réunions de restitution communautaire.

Suivi

Activités de suivi :

Pour renforcer la qualité des activités de VAD/PF, il est nécessaire d’assurer une supervision régulière. Les superviseurs sont choisis parmi les acteurs communautaires sur la base du profil suivant :

  • avoir au minimum un niveau d’étude secondaire
  • avoir une expérience dans l’exécution des activités communautaires d’au moins 1 an
  • être reconnu pour son engagement aux activités communautaires
  • être reconnu pour avoir des prédispositions en communication
  • maitriser les techniques de VAD
  • avoir reçu une formation sur la promotion de la PF
  • être disposé à travailler sur le terrain à chaque fois que de besoin

Outre les activités de supervision, des réunions de partage et de suivi des recommandations seront organisées tous les trimestres.

Indicateurs de suivi :

  • nombre d’activités de VAD/PF réalisées
  • nombre de FAR exposées à des messages sur la PF
  • nombre de FAR référées vers les structures de santé
  • nombre d’adolescents/es, d’hommes, de belles mères, leaders religieux et communautaires exposés à des messages PF

Evidences

Les activités des visites à domicile réalisées par les relais communautaires formés, équipés en supports de communication et supervisés régulièrement ont permis d’exposer un nombre considérable de FAR mais également des hommes à des messages sur le PF. Les résultats de ces activités de VAD sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Défis

La motivation financière des acteurs communautaires est un défi, mais l’accès gratuit du relais et de sa famille aux services de santé peut alléger ce problème. Il est important d’impliquer les collectivités locales dans la gestion des activités des acteurs communautaires. Dans ce cadre, les collectivités locales pourraient appuyer la mise en place de caisses de solidarité pour appuyer la motivation des relais communautaires.


Durabilité

Les responsables des structures sanitaires devraient explorer la possibilité de former des relais communautaires polyvalents capables de dérouler un paquet intégré de promotion de la santé. Cette stratégie permet de maintenir un flux minimum de communication autour d’un programme donné en cas d’arrêt de financement.