L'Institut Bill & Melinda Gates pour la population et la santé de la reproduction, basé à l'École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg, et Jhpiego, en collaboration avec les gouvernements du Kenya, de l'Ouganda et de la Tanzanie, ont lancé le 14 mars le Centre est-africain de The Challenge Initiative à Nairobi (Kenya). The Challenge Initiativevise à avoir un impact spectaculaire sur la santé en matière de reproduction pour la population urbaine pauvre mal desservie en augmentant l'accès aux services et aux fournitures de planification familiale.

Il a été prouvé que l'accès à la planification familiale volontaire - un élément clé de la santé de la reproduction - a un impact transformateur sur les communautés. Les femmes et les couples qui ont les moyens d'espacer les naissances de leurs enfants peuvent planifier confortablement leur avenir et celui de leurs enfants. Les grossesses désirées sont plus sûres et plus saines. En termes simples, la planification familiale sauve des vies.

The Challenge Initiative s'appuie sur le succès de l'Initiative pour la santé génésique en milieu urbain, connue au Kenya sous le nom de Projet Tupange. Tupange a contribué à une augmentation de l'utilisation des contraceptifs de plus de 13 % à Mombasa, Nairobi et Kisumu entre 2011 et 2014. Le centre de l'Initiative pour l'Afrique de l'Est, dirigé par Jhpiego, s'appellera Tupange Pamoja et vise à étendre les innovations éprouvées à un plus grand nombre de villes d'Afrique de l'Est.

L'Initiative est fondée sur le principe que le fait de mettre les comtés/districts aux commandes d'un projet est essentiel pour assurer la réussite du projet et pour que son impact dure au-delà de la durée de vie du projet, à mesure qu'il se développe pour devenir un programme à part entière. A cette fin, l'Initiative adopte une approche novatrice, axée sur la demande : plutôt que d'être choisis, les comtés/districts participants s'autosélectionneront et seront invités à apporter leurs propres ressources (en espèces ou en nature) à la table. Ces comtés/districts d'Afrique de l'Est travailleront avec le centre de Tupange Pamoja pour élaborer des propositions en vue de mettre en œuvre un ensemble d'interventions de planification familiale qui soient rentables et adaptées à leurs besoins et à leur situation en milieu urbain.

Les comtés/districts dont les propositions sont les plus prometteuses bénéficieront d'une expertise technique tout au long de la mise en œuvre du projet et auront accès au Challenge Fund, qui a été mis en place par la Fondation Bill & Melinda Gates et qui est ouvert aux contributions d'autres donateurs intéressés.

" Cette approche est inhabituelle dans le monde des affaires, elle exige que les comtés/districts prennent l'initiative d'améliorer la santé et le bien-être de leur population, soutenus par l'Initiative avec des fonds, des outils et une assistance technique ", déclare Nelson Keyonzo, le directeur du projet pour Tupange Pamoja.

La planification familiale est l'un des investissements les plus rentables qu'un gouvernement puisse faire. Chaque shilling investi dans la planification familiale permet d'économiser les quatre shillings et de réduire ainsi le coût global de la santé.

"The Challenge Initiativereprésente une nouvelle approche passionnante pour fournir aux individus, aux familles et aux communautés des informations et des services de santé reproductive et de planification familiale qui sauvent des vies. Cette année est un moment opportun pour le lancement de l'Initiative, car elle se trouve à mi-chemin de l'objectif de Planification familiale 2020, qui consiste à permettre à 120 millions de femmes et de filles supplémentaires d'avoir accès aux contraceptifs d'ici 2020 ", déclare José " Oying " Rimon II, directeur de l'Institut Gates.

Outre le coût, les avantages de la planification familiale sont nombreux et puissants. Si toutes les femmes avaient les moyens d'espacer les naissances de leurs enfants de trois ans, le nombre de décès d'enfants de moins de cinq ans diminuerait de 35 pour cent, ce qui permettrait de sauver la vie de près d'un million d'enfants.

Avec Tupange Pamoja, les districts et comtés participants du Kenya, de l'Ouganda et de la Tanzanie pourront répondre à la demande croissante de planification familiale volontaire, en particulier parmi les pauvres des villes, et briser le cycle de la pauvreté.

À propos de The Challenge Initiative

The Challenge Initiative est un programme mondial de santé reproductive en milieu urbain qui vise à améliorer l'accès aux contraceptifs modernes pour les pauvres des villes du monde en développement. L'Initiative est dirigée par l'Institut Gates de l'École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg. Les centres d'accélération régionaux de l'Initiative sont dirigés par des équipes techniques d'experts en santé de la reproduction en milieu urbain et peuvent être élargis à mesure que d'autres pays y participent. 

À propos de l'Institut Gates

L'Institut Bill & Melinda Gates pour la population et la santé génésique à l'École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg mène et facilite la recherche de pointe en matière de planification familiale, de santé de la reproduction et de dynamique des populations et traduit la science en politiques, programmes et pratiques fondés sur des données probantes. L'Institut travaille en tant qu'innovateur, partenaire, défenseur et organisateur pour combler le fossé entre les connaissances et la mise en œuvre et promouvoir l'accès à la santé reproductive et à la planification familiale pour tous. 

A propos de Jhpiego

Jhpiego s'efforce de prévenir les décès inutiles de femmes, de filles et de leurs familles en faisant en sorte que les services de santé au Kenya soient les meilleurs possibles. Nous avons formé de formidables partenariats avec le ministère de la Santé, les médecins, les agents de santé communautaire et les gestionnaires des systèmes de santé du gouvernement. Ensemble, nous mettons en œuvre des innovations en santé fondées sur des données probantes dans la pratique quotidienne afin de surmonter les obstacles à des soins de santé de haute qualité pour les populations les plus vulnérables du monde.

Contacts pour les médias : Catherine Ndungu, Jhpiego Communications - [email protected] | +254712043583