La Redevabilité Communautaire pour Assurer la Qualité des Services PF/SSRAJ

De quoi s’agit-il?

C’est un mécanisme visant à renforcer l’amélioration de la qualité de l’offre de services de planification familiale (PF) / services de santé sexuelle et de la reproduction offerts aux adolescents et jeunes (SSRAJ) à travers la participation et la redevabilité pour mieux impliquer les citoyens dans les processus de prise de décision. Une grille d’auto-évaluation est administrée par la communauté, la municipalité et le système de santé afin de mesurer leur redevabilité pour la qualité de service.

Elle a pour objectif principal :

  • D’améliorer le dialogue entre les communautés, les prestataires de services et la municipalité autour de la PF/SSRAJ
  • De promouvoir la participation communautés dans la gestion des services PF/SSRAJ
  • D’améliorer la transparence et la redevabilité dans la gestion et la fourniture des services de PF/SSRAJ
  • D’évaluer la qualité des services à travers l’utilisation d’une grille d’évaluation
  • D’améliorer la mobilisation des ressources financières locales pour la PF/SSRAJ

Quels sont les bénéfices de cette approche?

  • La reddition des comptes aux citoyens devient une règle dans la gestion des services PF/SSRAJ
  • Développe le renforcement des capacités des communautés et les responsabilise dans la fourniture et suivi des services PF/SSRAJ
  • Assure une meilleure collaboration entre le système de santé et la municipalité dans la prise de décision liée à la PF/SSRAJ
  • Promeut dans un cadre formel la participation de la communauté
  • Permet au système de santé de faire le suivi du progrès et de la qualité de service PF/SSRAJ de concert avec la communauté

Comment la mettre en œuvre? 

La mise en œuvre de cette approche de redevabilité communautés pour l’amélioration de la qualité de l’offre de services PF/SSRAJ obéit à six (06) étapes. Elle se présente comme suit :

Étape 1 : Réunion de partage et de plaidoyer avec les acteurs concernés pour la mise en œuvre de l’approche

Cette rencontre vise à partager avec les différentes parties prenantes (système de santé, la municipalité, représentant communauté, TCI, etc.) les objectifs visés à travers la mise en place d’une approche de redevabilité communautaire. Elle sera l’objet d’un plaidoyer auprès des autorités locales et du système de santé afin de les sensibiliser sur l’importance d’impliquer les acteurs locaux et la communauté dans l’amélioration de la qualité des services. A l’issue de cette rencontre les autorités locales et le système de santé s’engagent à mettre en œuvre cette approche.

Étape 2 : Cibler le niveau d’application

Cette étape consiste à identifier les points de prestation de services (PPS) ou le district qui mettront en place cette approche avec des groupes de citoyens et d’élus. En effet, la mesure de redevabilité sociale concerne les PPS (case de santé, poste de santé ou centre de santé) ou le District qui mesure la redevabilité communautaire. Le choix des PPS ou du District se fera de façon participative lors d’une réunion entre le système de santé, la municipalité et le représentant de la communauté.

Étape 3 : Mise en place et installation du groupe de suivi

Un groupe de suivi est mis en place et officialiser par un arrêté du maire pour 1. Animer le processus d’auto-évaluation, 2. Suivre la mise en œuvre du plan d’action, et 3. Assurer la mobilisation de ressources pour la PF. Ce groupe est composé de différents acteurs locaux (la municipalité, le système de santé, la communauté). Chaque catégorie d’acteur identifie deux représentants pour le groupe de suivi.

Étape 4 : Orientation du groupe de suivi sur l’approche de redevabilité communautaire et sur les normes et standards de qualité des services PF/SSRAJ

Une session d’orientation sera organisée afin de renforcer les capacités des membres du groupe de suivi. Cette orientation sera axée sur la PF/SSRAJ de façon générale, sur les normes et standards de qualité des services PF/SSRAJ, la planification, le suivi des activités planifiées, etc. Le groupe sera orienté sur le processus de mise en œuvre de la grille d’évaluation.

Étape 5 : Mise en œuvre de l’évaluation du service PF/SSRAJ

L’évaluation se réalise par les trois catégories d’acteurs, (la communauté, le système de santé et la municipalité) avec dans un premier temps une phase de planification et de préparation. Ensuite la grille d’évaluation sera adressée à chaque catégorie d’acteurs qui répondra aux questions relatives à son domaine. Toutefois il convient de retenir que l’évaluation est menée par le groupe de citoyens et qu’elle sera tenue en la présence de l’ensemble des parties prenantes.

  • Planification et préparation

Une préparation de l’évaluation est nécessaire pour un bon déroulement de l’approche. Elle doit se tenir avant la première rencontre avec les acteurs locaux. Elle doit se faire à travers une bonne communication envers les trois catégories d’acteurs sur leurs rôles et responsabilités dans la mise en œuvre de l’évaluation. Il faudra identifier et former les principaux animateurs du processus qui proviennent de groupe citoyen.

  • Auto-évaluation de la communauté

Cette auto-évaluation est animée par le groupe citoyen et consiste en l’évaluation par les membres de la communauté (les jeunes, les femmes, les religieux, etc.) de leurs problèmes prioritaires en rapport avec les services PF/SSRAJ au niveau des PPS en se posant la question à savoir : quels sont les obstacles à la fourniture des services de qualité ? Cette question sera adressée dans la grille d’évaluation élaborée à cet effet.

Il sera question pour cette évaluation d’attribuer une note à chaque indicateur et donner les raisons de la note. A la suite de l’évaluation une suggestion d’amélioration sera donnée pour chaque indicateur en fonction de la note accordée.

  • Auto-évaluation du système de santé (PPS ou District)

Cette activité consiste à mener l’évaluation au niveau du PPS ou District des problèmes prioritaires en rapport avec le service en se posant la question à savoir : quels sont les obstacles à la fourniture des services de qualité ? Cette question sera adressée dans la grille d’évaluation élaborée à cet effet.  Cette évaluation sera menée par les prestataires de services.

Il sera question pour cette évaluation d’attribuer une note à chaque indicateur et donner les raisons de la note. A la suite de l’évaluation une suggestion d’amélioration sera donnée pour chaque indicateur en fonction de la note accordée. 

  • Auto-évaluation de la municipalité

Cette activité consiste à mener l’évaluation au sein de la Commune des problèmes prioritaires en rapport avec le service au niveau des PPS ou du District en se posant la question à savoir : quels sont les obstacles à la fourniture des services de qualité ? Cette question sera adressée dans la grille d’évaluation élaborée à cet effet.  Cette évaluation sera menée par les élus locaux, service technique, etc.

Il sera question pour cette évaluation d’attribuer une note à chaque indicateur et donner les raisons de la note. A la suite de l’évaluation une suggestion d’amélioration sera donnée pour chaque indicateur en fonction de la note accordée.

Étape 6 : Réunion de rapprochement et Elaboration d’un plan d’actions par le groupe de suivi

Il s’agira pour cette étape de faire un retour d’information sur le processus et les notations pour chaque catégorie d’acteur.  Une consolidation des notes et des suggestions d’amélioration pour chaque indicateur sera réalisée par le groupe de suivi afin de dégager une note consensuelle représentative pour toutes les 3 parties (communauté, système de santé, et municipalité). A la suite de ce consensus sur les notes et les suggestions d’amélioration, un plan d’action consolidée sera élaboré et engagera les différentes parties prenantes. Les travaux de groupe d’élaboration de plan d’actions sont réalisés et les prises d’engagements pour améliorer la qualité des services PF /SSRAJ sont tenues en plénière. Ce cycle sera renouvelé semestriellement pour assurer sa durabilité et son institutionnalisation par l’arrêté de mise en place signé par le Maire à cet effet.

 Indicateurs

  • Signature d’arrêté de mise en place du groupe de suivi
  • Nombre de fois la grille est mis en œuvre
  • Nombre de rencontre de groupe de suivi pour suivre les engagements
  • Nombre d’actions d’amélioration de la qualité de l’offre de services PF/SSRAJ mises en œuvre
  • Nombre de PPS ayant mis en place le système de mesure de la satisfaction client
  • Niveau d’amélioration de la contribution financière de la Municipalité

Conseils

  • Implication effective de la communauté dans l’assurance de la qualité de services PF/SSRAJ
  • Prise en compte de la redevabilité, la transparence et la responsabilisation de la part de la communauté, le système de santé, et de la municipalité dans la fourniture de services PF/SSRAJ
  • Une bonne planification des actions avec l’identification des rôles et responsabilités de chaque acteur.

Défis

  • Nécessite du temps pour faire comprendre aux parties prenantes que cette activité ne consiste pas à juger mais à apprécier la qualité du service.
  • Il peut être difficile de faire participer la municipalité et le système de santé dans un exercice d’évaluation
  • Mener un important processus de sensibilisation pour s’assurer de la plus grande participation possible de la communauté et d’autres intervenants locaux
  • Institutionnaliser cette approche par la tenue périodique de l’évaluation suivant un cycle semestriel régulier

Approches desolutions:

  • Assurer une bonne préparation des ateliers d’évaluation
  • Tenir des rencontres avec toutes les parties prenantes pour communiquer clairement les objectifs de l’approche
  • Développer une stratégie d’animation avec des bonnes aptitudes à la facilitation participative pour appuyer le processus

 Preuves

Dans les études menés à Malawi par CARE et Gullo et al et à la République Démocratique du Congo par Ho, Labreqcque, et al,  cette approche a contribué aux améliorations dans les domaines de qualité des soins ; l’autonomisation des citoyens ; l’efficacité, redevabilité, et réactivité des prestataires et des autorités ; la transparence ; et la participation du communauté dans la gestion des points de prestation de service. Une étude mené par ODI partage des défis et élabore le contexte de l’intervention, notant que les scorecards marchent mieux ou ils facilitent la collaboration des acteurs traversant la demande et la fourniture des services et qu’ils marchent bien quand ils peuvent encourager la capacité des communautés en union avec la réactivité de l’état et appuie la collaboration. L’étude ODI met en exergue le fait que les scorecards doivent non seulement développer une liste sinon mener à un plan d’action ou les activités et acteurs sont détaillés.


Estimation des coûts

  • L’organisation des sessions de dialogue communautaire
  • La reproduction des outils de gestion et des supports de travail
  • La tenue des opérations de supervision et des rencontres de suivi des engagements

Durabilité

  • La mairie officialise le groupe de suivi à travers un arrêté. Ce groupe se réunit trimestriellement pour suivre les engagements du plan d’action. Cependant, la grille d’évaluation est administrée semestriellement.

Prendre une Évaluation et Obtenir un Certificat